Quand on entend parler de made in France, on a tendance à s’imaginer des produits pensés, conçus et fabriqués en France. Mais c’est un peu plus complexe que ça. On vous explique tout !

Une mention en vogue

Le made in France a le vent en poupe, mais pas toujours facile de s’y retrouver pour ceux qui souhaitent véritablement privilégier les produits locaux. En effet bon nombre de marques surfent sur la tendance en apposant ce label sur leurs produits, pour tenter de séduire le consommateur à grand renfort de communication. Si on regarde les chiffres, 75% des français sont motivés par l’achat d’un produit réalisé dans leur pays.

Dans l’esprit des consommateurs, le made in France est associé au soutien du savoir-faire français et de l’économie locale, et représente un gage de qualité. Mais est-ce bien vrai ?

Qu’est-ce que le made in France ?

Le label made in France est facultatif pour les produits non alimentaires. Il n’assure pas que la matière première et la fabrication soit entièrement française. En effet il faut que la dernière transformation du produit soit réalisée en France ou que 45% de sa valeur ajoutée soit faite en France pour que la mention soit valable.

Le label désigne en fait l’origine du produit pour les douanes, et c’est une politique commune à toute l’Union Européenne. Ainsi si un t-shirt est conçu en Italie et qu’une broderie plus coûteuse est apposée en France, il peut porter la mention made in France.

Attention aux autres marquages

Il existe d’autres appellations distinctes du made in France. Ainsi le “Assemblé en France” désigne un produit essentiellement réalisé à l’étranger, mais dont les composants ont été assemblés en France. 

La mention “Conditionné en France” indique un produit fabriqué à l’étranger, mais emballé en France. Ces appellations mettent en avant des produits dont la part de production en France est donc relativement faible.

Un label plus exigeant existe

Le label “Origine France Garantie” a été créé en 2010 pour apporter plus de transparence au consommateur. Ainsi les produits qui portent cette mention ont au moins 50% de leur prix de revient unitaire fabriqué en France. Et leurs caractéristiques essentielles sont typiquement françaises.

Mais pour autant l’absence de label ne signifie pas que l’entreprise ne remplit pas ces conditions. Il est donc important de se renseigner sur le processus de fabrication des marques, et de bien lire les étiquettes.

Et vous, privilégiez-vous les produits fabriqués en France dans votre sélection ? On vous dit tout sur l’importance du sourcing français dans notre article « Soutenir l’économie locale, une évidence ? »

Laisser un commentaire