Après la mondialisation, c’est aujourd’hui le phénomène mondial du Coronavirus qui touche la pérennité de nos chers artisans et commerçants Français. 

Chez Ecopresto, nous valorisons quotidiennement le savoir-faire Français et l’achat responsable. Alors voici 5 conseils à mettre en place pour faire face, ensemble, à cette crise qui touche les acteurs de la consomm’action.

Les bons d’achat : un coup de pouce pour sa trésorerie. 

Nous avons récemment découvert l’initiative “Soutien Commerçants Artisans” de la société PetitsCommerces . La start-up a mis en place une interface web permettant d’acheter des bons d’achat aux commerçants et aux artisans Français. Les bons d’achat pourront être utilisés après le confinement. Une super idée pour soutenir la trésorerie même si le magasin est fermé.  Le site référence des commerçants dans toute la France. Il est très simple de trouver les artisans présents dans sa ville grâce au filtre de géolocalisation mis en place. 

Amis commerçants, pour proposer vos bons d’achat rien de plus simple! Rendez-vous sur la page dédiée du site, vous n’avez qu’à remplir les informations professionnelles demandées et vos informations bancaires. À chaque vente, vous recevrez le montant des bons d’achat commandés (moins les 3% de frais de plateforme). Vos clients vous rendrons visite une fois le confinement terminé avec leurs petits bons.

Bravo PetitsCommerces, un exemple d’entraide B2B à suivre !

Mettre en place un Click & Collect 

Un Click & Quoi ?! Le click & collect vise à mettre à disposition de vos clients une interface web qui référence tous les produits que vous avez en stocks. En gros, mettre votre boutique en ligne.

Vos clients passent commandes sur votre site, ils règlent soit via votre plateforme soit en magasin, et vous les préparez. Ils n’ont plus qu’à venir les récupérer à votre boutique. Voilà une bonne solution pour palier à plusieurs problèmes: 

  • Premièrement, et le plus important en ce moment, vos clients ne se croisent plus en magasin. Vous seul aurez le contact lors de la remise de commande. 
  • Deuxièmement, vous n’avez pas à faire d’envois. Ce serait quand même dommage de faire des livraisons payantes, pour des ventes destinées à être livrées à quelques kilomètres. 
  • Enfin, vous gardez le lien et c’est gratuit pour vos acheteurs ! A mi-chemin entre l’e-commerce et la vente en physique, vous entretenez le contact (très précieux en ce moment) avec vos clients sans les mettre en danger. Et le tout, en leur proposant un service gratuit.

Pour instaurer un Click & Collect, plusieurs options s’offrent à vous : 

  • Vous pouvez créer une boutique en ligne grâce à un CMS (Content Management System).: WordPress, Shopify, Prestashop, Wix etc. Avec un CMS, vous pouvez créer votre boutique vous-même ou alors vous faire aider par un développeur web spécialisé. Vous pouvez aussi choisir un développeur pour créer votre propre site de toutes pièces. Cependant sans CMS, cela prendrait beaucoup plus de temps.
  • Mettre en place un système de commandes via vos réseaux sociaux : Instagram, Facebook etc.
  • Envoyer votre catalogue en pdf et instaurer les commandes par téléphone ou e-mail.

L’occasion de mettre en place un e-commerce sur le long terme !

Vous avez un magasin où vous pouvez stocker. Alors pourquoi ne pas penser à l’e-Commerce? Ainsi, vous pourrez instaurer le Click&Collect et les livraisons sur le long terme. 

Selon la FEVAD, 38% des e-utilisateurs ont utilisé le click and collect pour faire leurs achats.

Avec la situation du Coronavirus, la tendance ne cessera d’augmenter. L’e-commerce et le Click&Collect se présentent alors comme de réelles opportunités pour les artisans et commerçants à faire face aux enjeux actuels, et assurer une bonne reprise post Covid-19. 

En 2019, on a de plus en plus assisté à une corrélation positive entre e-commerce et ventes en physique. Sur une étude du profil de l’e-Commerçant par Ernst&Young (menée auprès de 1908 e-Commerçants),  79% des commerçants étant à la fois sur la toile et en physique observent une augmentation de la fréquentation de leur boutique physique. Egalement, 63% assistent à une augmentation du chiffre d’affaires en magasin, avec un élargissement de la zone de chalandise. 

A tout problème, il faut s’adapter. L’e-commerce est une solution ! 💪

S’entraider entre commerçants !

Votre voisin a mis en place un système de Click & Collect ? Pourquoi ne pas lui demander de le joindre et proposer son magasin comme point de collecte pour vos clients ?  Et vice-versa. Vous pouvez aussi proposer votre boutique à celui ou celle qui n’a pas encore trouvé solution au confinement. De la sorte, vos clients et ceux de votre confrère/consoeur pourront venir à 1 seul et même endroit pour récupérer leurs marchandises. 

Si vous avez la chance de pouvoir faire des livraisons, vous pouvez aussi filer un coup de main à vos amis commerçants. Proposant leurs produits à la livraison. 🙂 

Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin !

Proverbe africain.

La communication avant tout 

Garder le contact avec vos clients, malgré la situation, c’est le vraiment le nerf de cette guerre qui nous divise.

Pour que toutes les actions vues précédemment soient optimales, nous vous conseillons de communiquer sur vos nouvelles dispositions . Que ce soit sur vos réseaux sociaux où en physique, il faut que vos clients sachent qu’ils peuvent se sourcer sans danger, chez vous. Tout en gardant un peu de l’expérience d’achat en physique. 

Privilégiez le contenu utile pour vos clients. Par exemple, les informations quant à votre situation, les mesures prises face au coronavirus, vos actions d’entraides etc.  C’est aussi l’occasion de parler de vous, et de votre petite entreprise ! Donnez des informations intéressantes sur vos fournisseurs et vos engagements. Pourquoi ne pas faire des petits jeux à distance avec vos abonnés en ces temps un peu moroses ? 

Comme on le dit souvent chez Ecopresto: même à distance, créons du lien ! Aujourd’hui, plus que jamais, serrons-nous les coudes pour sauver le “Made In France”.

Laisser un commentaire