Avec l’avancée du couvre-feu à 18h depuis un mois déjà, il est primordial de s’adapter et repenser sa manière de faire du commerce.

L’ensemble des commerçants est touché par cette mesure, notamment les petits commerces alimentaires de proximité. Comme l’a indiqué le directeur général de la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution (FCD), Jacques Creyssel :

« Les courses alimentaires après 17h00 représentent à peu près 30% du chiffre d’affaires. » 

Un coup dur pour les commerçants qui doivent revoir leur organisation pour limiter cette nouvelle perte de chiffre d’affaires. 

Comment adapter son commerce face au couvre-feu ?

Pour « limiter la casse » face au couvre-feu à 18h, vous pouvez mettre en place différentes actions au sein de votre commerce.

  • Adapter les horaires. Que ce soit en ouvrant une heure plus tôt le matin, en réduisant ou en supprimant la pause déjeuner, ou en ouvrant sans interruption.
  • Ouvrir son magasin le lundi
  • Demander une dérogation pour ouvrir son commerce le dimanche
  • Mettre en place un e-commerce pour garder un lien avec ses clients quand la boutique physique est fermée.

Renseignez-vous sur les aides de l’Etat pour les commerçants

Pour rappel, l’Etat a mis en place différentes aides pour aider les commerçants et les petits commerces:

  • L’indemnisation du fonds de solidarité. Vous pouvez obtenir cette indemnisation mensuelle sous condition, en fonction de plusieurs critères, comme le montant de vos pertes par exemple. Voici le lien pour déposer une demande.
  • Le report des charges sociales . Vous pouvez solliciter le report de tout ou une partie du paiement de vos cotisations salariales et patronales via le formulaire de demande préalable.
  • Remise ou délais pour le paiement des impôts. Si votre entreprise est confrontée à des difficultés de paiement liées au Covid 19. Vous pouvez demander auprès du comptable public un plan de règlement afin d’étaler ou reporter le paiement de votre dette fiscale. Dans les situations les plus complexes, vous pouvez solliciter une remise des impôts directs. Voici le lien du formulaire.
  • Le chômage partiel. Si vous êtes confronté à une baisse d’activité et / ou des difficultés d’approvisionnement de votre magasin, ce dispositif peut concerner un ou plusieurs employés dans l’impossibilité de travailler.

Couvre-feu à 18h, digitalisez votre commerce !

Nous parlions dans un précédent article des aspects de l’e-commerce responsable, et de l’importance de se digitaliser pour continuer à faire vivre son activité. Pour encourager les commerçants qui souhaitent développer leur activité en ligne, l’Etat a annoncé une aide de 500 euros. Nous vous présentons ici des solutions digitales pour développer votre commerce sur internet, et ainsi bénéficier de cette aide.

Digitaliser son commerce - boutique en ligne

Intégrer une plateforme d’ e-commerce local

C’est une solution qui permet aux commerçants d’investir le créneau du e-commerce facilement, rapidement et surtout à moindre coût. Ainsi si nous devions résumer, nous pourrions qualifier ces sites e-commerce comme un grand marché local, mais digital.

Il existe plusieurs plateformes dont mon petit e-commerce et ma ville mon shopping, par exemple.

Une opportunité de développer un nouveau canal de vente tout en conservant votre conception et votre éthique du commerce : qualité, proximité, authenticité, circuit court… Cette solution permet d’améliorer votre visibilité sur internet, de compenser certaines baisses de chiffres d’affaires en ces temps compliqués. Mais aussi d’appréhender la situation encore incertaine « d’après Covid ».

Du côté client, c’est une autre possibilité d’effectuer ses achats dans des conditions confortables. Comment ça fonctionne ? Le client indique sur la plateforme où il réside, et le site lui présente les boutiques de sa ville. Il peut ensuite commander auprès des commerçants de son choix et choisir entre le Click and Collect ou la livraison.

Créer son propre site e-commerce

Il existe plusieurs solutions simples qui ne nécessitent pas de savoir coder comme WordPress et Prestashop. Par ailleurs, Ecopresto s’engage à vous accompagner dans votre transition digitale. Que ce soit sur WordPress ou sur Prestashop, nous sommes en capacité de développer rapidement une boutique en ligne à votre image, à partir de 200€ ! N’hésitez pas à nous contacter par mail pour plus d’information. Nous serons ravies de répondre à vos questions.

Un e-commerce sur WordPress

WordPress est initialement très connu pour la création de blog. C’est un avantage pour votre boutique en ligne puisque le contenu que vous allez rédiger sur votre blog vous permettra de gagner en visibilité sur les moteurs de recherches comme Google. Pour transformer facilement votre « blog WordPress » en un site e-commerce, il suffit d’y ajouter l’extension gratuite woocommerce.

Un e-commerce sur Prestashop 

Cette plateforme est également une option incontournable pour créer votre e-commerce. A l’inverse de WordPress, Prestashop est spécialisé dans le e-commerce et ne nécessite pas l’ajout d’une extension. C’est une solution exclusivement dédiée au e-commerce, à noter tout de même qu’elle ne vous permet pas de créer de blog. 

Enfin, si vous souhaitez obtenir plus d’informations, cet article compare plus précisément les différences entre les deux plateformes. 

N’hésitez pas à partager vos retours d’expériences et bonnes pratiques face au couvre-feu à 18h !

Un commentaire

Laisser un commentaire